Une semaine sans gluten : comment purifier l’organisme

Une semaine sans gluten : comment purifier l’organisme

Nos conseils pour nettoyer le corps et éliminer les toxines pendant votre semaine sans gluten.

Adieu l'hiver - Bonjour le printemps ! Malgré toute la joie que peut nous apporter cette nouvelle saison, nous nous sentons souvent fatigués, sans énergie. Durant l'hiver, le corps a emmagasiné les impuretés et toxines liées à une alimentation déséquilibrée et au manque d'activité physique, et qui provoquent la fatigue et le mal-être. Le moment est donc idéal pour redonner un nouvel élan à votre métabolisme avec une cure de détoxination efficace. Nous avons élaboré à votre intention un programme d'une semaine, sans gluten bien sûr, qui vous permettra d'éliminer les impuretés et les toxines de votre corps.

Chasser les impuretés et les toxines

Article3041_Frau vor Mixer Gemuese.jpg

Il s'agit moins de perdre du poids que de nettoyer le corps. C'est la raison pour laquelle vous ne trouverez pas d'indications de quantités et de calories. C'est vous qui décidez ce que vous mangez et en quelles quantités, en fonction de vos besoins. Mais si vous décidez de réduire un peu les portions, cette semaine de régime vous permettra également de perdre du poids. Le mieux est d'appliquer ce proverbe bien connu : « Le matin mange comme un roi, le midi comme un prince et le soir comme un mendiant ».

Notre régime veille d'une part à aider les organes de sécrétion chargés de l'élimination des résidus de métabolisme, à savoir l'intestin, les reins, la peau, le foie et les poumons et d'autre part à éviter l'apport simultané de nouvelles impuretés et toxine. Les aliments les mieux adaptés sont par exemple les légumes, les salades et les fruits. Vous devez donc en manger le plus possible. En raison de l'efficacité de leur action de désintoxication et de purification, privilégiez les variétés énoncées ci-dessous

Légumes et salades

Article3041_Junge Frau mit Tomaten.jpg

  • L'artichaut : il possède une action digestive et le principe amer cynarine facilite l'évacuation de la bile par le foie.
  • Le topinambour : la « pomme de terre du diabétique » est pauvre en calories et contient de l'inuline, une fibre alimentaire rassasiante.
  • Le chou vert : il contient une grande quantité de vitamine C et de la lutéine qui joue un rôle essentiel dans la vision.
  • L'asperge : cette tige au goût délicat a une action diurétique grâce à l'acide asparigique qu'elle contient et à sa forte teneur en potassium.
  • La tomate : la lycopine, ce puissant antioxydant lui donne sa coloration rouge et renforce les défenses de l'organisme.
  • Les herbes aromatiques : fraîches, elles contiennent de nombreuses substances biologiques qui aident les organes de sécrétion. Elles ne contiennent que très peu d'impuretés et sont idéales pour assaisonner !
  • Le psyllium : également appelé « herbe aux puces », le plantain psyllium contient des fibres qui gonflent en combinaison avec l'eau, permettant ainsi la purification du système digestif.

Fruits

Article3041_Junge Frau mit Ananas.jpg

  • La papaye : ses puissants antioxydants fonctionnent comme des capteurs de radicaux. On lui accorde également une action stimulante pour l'élimination des graisses. La papaye est un fruit intéressant en raison de sa forte teneur en vitamine C et en potassium diurétique.
  • L'ananas : il est riche en enzymes ayant un effet positif sur la digestion des protéines et l'élimination des graisses.
  • Les baies rouges : les baies rouges, et en particulier les myrtilles, ont un effet antioxydant et anti-inflammatoire. Par ailleurs, leurs colorants végétaux ont une action stabilisante sur les vaisseaux sanguins.
  • Les poires et les pommes : ces fruits fournissent la pectine, une fibre soluble qui participe à l'élimination du corps des métaux lourds et abaisse le taux de cholestérol.

Bien choisir les aliments et faire du sport

Article3041_Frau trinkt Orangensaft.jpg

N'utilisez que peu de graisse pour la cuisson des aliments, privilégiez la cuisson à la vapeur. Pour l'assaisonnement de la salade, utilisez de l'huile d'olive de qualité, qui facilite l'assimilation des vitamines. Pendant votre chasse aux toxines, réduisez les apports de sucre et de sel, même lors de la préparation de vos repas. Pour remplacer le sel, vous pouvez utiliser des herbes aromatiques. Cela peut être difficile pour certains, mais essayez de renoncer complètement au café et à l'alcool. À l'inverse, vous avez besoin d'activité physique, surtout au grand air. Le mieux est de faire chaque jour une demi-heure de marche rapide, et par (presque) tous les temps.

Dernier point, mais non le moindre : il est très important de beaucoup boire pendant votre cure de détoxination, chaque jour environ un litre et demi à deux litres. Les substances qui surchargent votre organisme seront alors mieux absorbées lors de cette cure qui, rappelons-le, n'en est pas moins une semaine sans gluten. Privilégiez l'eau minérale non gazeuse, les jus de fruits sans sucre ajouté mélangés avec de l'eau minérale gazeuse ainsi que les infusions de plantes et de fruits. Le thé vert et le thé rouge rooibos sont particulièrement recommandés car ils possèdent tous les deux des composants capteurs de radicaux libres. Le thé à la réglisse, qui libère l'appareil digestif de ses toxines, ainsi que l'infusion de feuilles d'orties, qui a une action diurétique et renforce le système immunitaire, ont une fonction épuratrice.

Article3041_Junge Frau kocht mit Laptop 2.jpg

Vous trouverez ici le plan hebdomadaire de notre cure de détoxination :
Une proposition vous est faite pour chaque repas de chaque jour de la semaine ; la recette correspondante peut être consultée soit sous le plan hebdomadaire, soit en suivant le lien qui vous conduira dans le livret des recettes d'Oscar. Dans la matinée ou dans l'après-midi vous pouvez prendre un en-cas sous forme de fruit ou de jus de fruit ou de légume fraîchement pressé (choisissez de préférence l'une des variétés qui vous sont proposées ci-dessus).