Les enfants âgés de moins de deux ans peuvent-ils guérir de la cœliaque ?

Les enfants âgés de moins de deux ans peuvent-ils guérir de la cœliaque ?

Chez les petits enfants, la cœliaque se déclare généralement dans les 3 à 6 mois après le début de l'introduction de l'alimentation avec gluten (bouillie). Les symptômes classiques sont les troubles de la croissance avec stabilisation du poids, voire même perte de poids, manque d'appétit, vomissement et diarrhées fréquentes. Cependant, même des selles normales ou la constipation n'excluent pas totalement la cœliaque. Chez de nombreux enfants, un ventre ballonné est typique. On constate également des changements de comportement, l'enfant devient pleurnicheur, est de mauvaise humeur, ne s'intéresse plus aux jeux. Plus l'enfant sera âgé à l'apparition de la maladie, plus fréquent seront les déroulements atypiques, sans présenter les symptômes classiques de la cœliaque. Mais la maladie peut également se signaler par un seul et unique symptôme.
Dans la cœliaque dite « transitoire », les résultats cliniques, sérologiques et histologiques univoques pour une cœliaque sont réalisés pendant la petite enfance (généralement à un âge inférieur à deux ans). Ces résultats se réduisent grâce à l'alimentation sans gluten. Lorsque des années plus tard le gluten est réintroduit dans l'alimentation, les patients vivent sans douleurs. Des maladies intestinales infectieuses et allergiques sont rendues responsables de cette forme de cœliaque.
Si la maladie cœliaque est diagnostiquée chez des enfants de moins de deux ans, de nombreux experts recommandent une nouvelle surcharge de gluten. En cas de cœliaque transitoire, les douleurs ne réapparaissent plus après quelque temps sous surcharge renouvelée de gluten. Il n'y a plus aucune réaction sérologique et histologique. On parle souvent, et à tort, de guérison de la cœliaque. Si ces enfants présentent par ailleurs une prédisposition génétique, il ne s'agit pas d'une cœliaque au sens strict. On ne peut donc pas non plus parler d'une guérison.