Mes expériences sans gluten en vacances - Sébastien

Mes expériences sans gluten en vacances - Sébastien

Bonjour, je m’appelle Sébastien et je suis en poste en marketing au sein du groupe Dr. Schär depuis plusieurs années.

Etant personnellement cœliaque depuis l’enfance, j’ai la chance d’être aujourd’hui au cœur de la problématique sans gluten avec toute notre équipe qui est bien sûr particulièrement sensible à la vie quotidienne des cœliaques.

Quand tout se passe bien..

Dans le cadre de nos activités de cohésion d’équipe, nous avons l’habitude d’organiser une randonnée annuelle de 2 jours en moyenne montagne dans les somptueuses dolomites (Nord de l’Italie).
 

Article3074_Dolomites

Nous avons toujours eu l’habitude de réserver nos nuitées dans des refuges capables de gérer un menu sans gluten car… et oui…cela existe en Italie ! Ce pays n’a jamais cessé de m’étonner dans sa gestion du sans gluten…

Quand ça dérape..

… sauf que cette année-là, tout ne s’est pas passé comme prévu.

Nous nous sommes arrêtés dans un refuge affichant fièrement un menu 100% sans gluten avec notamment des Tagliatelles prometteuses. J’opte donc pour ces dernières en précisant malgré tout à la serveuse ma contrainte sans gluten en tant que cœliaque. Tout semblait sous contrôle jusqu’au moment où le plat est arrivé sur la table. Les pâtes semblaient incroyablement belles voire trop belles…sans doute le fruit de mon intuition et/ou expérience ! J

Pris d’un doute, j’ai donc insisté auprès de la serveuse pour qu’elle aille vérifier en cuisine la marque des pâtes sans gluten en question. A son retour en salle avec un paquet de farine entre les mains, j’ai compris que quelque chose n’allait pas. Elle s’est confondue en excuses car le cuisinier venait de lui confirmer que les tagliatelles soit disant « sans gluten » avaient été faites avec de la farine d’épeautre… Fort heureusement je n’avais pas encore touché mon plat. Ce jour-là, j’ai béni mon intuition.
 

Article3074_Tagliatelle

Cette expérience m’a conforté dans l’importance de rester toujours très vigilant quoiqu’il arrive et quels que soient le contexte et l’environnement y compris quand tout est censé être sous contrôle à l’extérieur de chez soi. Il faut s’écouter, se faire confiance et ne pas hésiter à questionner davantage ses interlocuteurs pour lever toute suspicion.