Naît-on cœliaque ou le devient-on?

Naît-on cœliaque ou le devient-on?

La maladie coeliaque est une pathologie complexe provoquée par une “mosaïque” de facteurs héréditaires et environnementaux.

Les facteurs génétiques

Le rôle de la composante génétique est démontré par la fréquence de la maladie coeliaque environ dix fois plus commune dans la parenté de premier degré par rapport à la population générale. Cependant, les nombreux gènes qui contribuent à la prédisposition héréditaire ne sont pas tous connus. Parmi eux se distinguent certains facteurs du système HLA, un ensemble de gènes avec la fonction principale de “reconnaître” les molécules étrangères à l’organisme. La majorité des coeliaques (au moins 95%) relève la présence de génotypes HLA-DQ2 et/ou DQ8. Malgré cela, la présence HLA-DQ2/ DQ8 est nécessaire mais pas suffisante pour développer la maladie car ces mêmes facteurs génétiques se vérifient sur un pourcentage élevé de sujets sains (20/30 % de la population générale).

Le facteur environnemental

Le seul facteur exogène actuellement connu jouant un rôle dans la maladie coeliaque, est la présence de gluten dans l'alimentation quotidienne de l'homme moderne.