Qu’est-ce que le SII ?

Qu’est-ce que le SII ?

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est une maladie chronique de l’intestin.

Malgré de nombreuses visites chez le médecin et des examens complets, dans de nombreux cas aucune cause des symptômes n’est trouvée. Il est pourtant impossible de les ignorer, car ils affectent la qualité de vie de manière significative.

Symptômes de la maladie

Article3065_Syndrome de l-intestin irritable.jpg

Les symptômes de la maladie peuvent être très variés d’un sujet à l’autre, mais se manifestent généralement par des ballonnements, de la constipation, de la diarrhée, une sensation de satiété et des crampes abdominales. De la fatigue, des problèmes de sommeil, de la dépression, des maux de dos et de tête, ainsi que des douleurs articulaires sont également souvent observés en lien avec, ou à cause du syndrome de l’intestin irritable.  

Diagnostiquer le SII

Chez les adultes un syndrome de l’intestin irritable sera diagnostiqué s’il y a présence des critères suivants :

  • Modifications du processus digestif et des selles (en lien avec des maux de ventre, des flatulences, etc.) datant de plus de trois mois et évoluant en troubles intestinaux chroniques.
  • Forts désagréments ressentis par le patient et qualité de vie affectée
  • Absence d’autre pathologie (comme la maladie cœliaque) responsable des symptômes.

Régime et journal alimentaire

Article3065_Syndrome de l-intestin irritable 2.jpg

Le traitement du syndrome de l’intestin irritable varie en fonction des symptômes digestifs. Il n’existe pas de traitement standard, mais le retrait de certains aliments peut aider à soulager l’intestin et améliorer la qualité de vie. Seul un régime alimentaire personnalisé doit être mis en place ; tenir un journal alimentaire et se faire conseiller par un nutritionniste est indispensable.

Régime pauvre en FODMAP et sans gluten

Une fois identifiés, les aliments qui déclenchent ou exacerbent les symptômes, il est possible de mettre en place un régime. Pour de nombreuses personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable, suivre un régime sans gluten permet de soulager considérablement la fréquence de la douleur, des flatulences et de la fatigue, et d’améliorer la consistance des selles. Une étude récente, menée par l’hôpital universitaire de la Charité à Berlin, a montré qu’un régime sans gluten permettait de supprimer les symptômes pour un tiers des patients souffrant du syndrome de l’intestin irritable. Chez ces patients, la sensibilité au blé et au gluten était responsable de la maladie. Cependant, il est important d’exclure la maladie cœliaque et l’allergie au blé avant de passer à un régime sans gluten.

Par ailleurs, un nutritionniste peut également déterminer si la consommation de FODMAP (fermentescibles oligo- di- et monosaccharides et polyols) devrait être limitée. Le régime pauvre en FODMAP offre des résultats prometteurs, et depuis plusieurs années, certains spécialistes l’ont mis en place pour traiter le syndrome de l’intestin irritable.

___________________________________________________________________________________________________________________________________

Vous êtes diététicien ou médecin spécialiste ? Vous trouverez plus d’informations détaillées au sujet de l’allergie au blé sur Dr. Schär Institute, la plateforme de référence pour les spécialistes de l’intolérance au gluten et le régime sans gluten.