Qu’est-ce une sensibilité au gluten/au blé ?

Qu’est-ce une sensibilité au gluten/au blé ?

Selon la définition, la sensibilité au gluten/ au blé est un dysfonctionnement, non allergique, dû au gluten.

Il n’est pas facile de la diagnostiquer car lorsque des symptômes tels que fatigue, maux de ventre ou eczéma apparaissent, ils ne sont peut-être pas tout de suite mis en relation avec une sensibilité au gluten/au blé.

L’intolérance accrue au gluten ou au blé peut apparaître, soudainement, à n’importe quel âge. Cependant, la sensibilité au gluten/ au blé peut être un phénomène passager qui s’améliore en suivant un régime sans gluten.

Comment reconnaît-on une sensibilité au gluten/au blé ?

3016_Zoeliakie Frau Bauchschmerzen durch Brot

Les symptômes d’une sensibilité au gluten/au blé se manifestent de manière assez variée. Le corps dans son ensemble peut être touché :

  • Des maux de ventre, accompagnés éventuellement par une sensation de brûlure à l’entrée de l’estomac, nausée et vomissements, ballonnements, paresse intestinale et diarrhée
  • Fatigue, engourdissements dans les bras et les jambes, crampes musculaires et douleurs articulaires
  • Maux de tête, apathie, confusion, problèmes de circulation, eczéma, langue rouge ou gonflée.

Comment une sensibilité au gluten/au blé est-elle diagnostiquée ?

Article3016_Arzt mit Patientin schlechte Neuigkeiten.jpg

Un diagnostic précis n’est pas simple à établir. Jusqu’à présent, il n’y a pas de biomarqueurs fiables, comme des indicateurs mesurables pour une sensibilité au gluten/au blé. C’est pourquoi, les symptômes sont cernés et le diagnostic se fait par élimination. Notamment,le diagnostic d’une maladie cœliaque ou d’une allergie au blé doit être d’emblée exclu. Si c’est le cas, la démarche suivante est une alimentation sans gluten. Si suite à cela, les troubles diminuent et qu’ils reviennent dès que la personne consomme à nouveau du gluten, on peut en conclure qu’il s’agit d’une sensibilité au gluten/au blé. Par contre, la maladie cœliaque est testée avec une analyse sanguine déterminant des anticorps spécifiques et avec une biopsie de l’intestin grêle ; une éventuelle allergie au blé avec les tests d’allergie classiques. La sensibilité au gluten/au blé est un phénomène complexe. De nombreux symptômes sont identiques à ceux d’autres pathologies. C’est pourquoi, cette intolérance spécifique reste souvent ignorée et non traitée.

Comment traite-on une sensibilité au gluten/au blé ?

Article3016_Diaetist mit Apfel und Patient.jpg

Si par élimination, on envisage une sensibilité au gluten/au blé, le médecin peut conseiller un régime sans gluten.

Comme il peut s’agir d’une intolérance passagère, il faut suivre ce régime au moins pendant un ou deux ans. Beaucoup de personnes concernées rapportent que les symptômes se calment en peu de temps ! La digestion devient plus régulière, le bien-être général s’améliore et la qualité de vie s'accroît.

Tout sur le gluten