Existe-t-il une relation entre la cœliaque et l'intolérance au fructose ou sa malabsorption?

Existe-t-il une relation entre la cœliaque et l'intolérance au fructose ou sa malabsorption?

On distingue deux types d'intolérance au fructose.
L'intolérance héréditaire au fructose, un dysfonctionnement génétique du métabolisme du fructose, est un déficit enzymatique rare, qui concerne la décomposition du fructose dans le foie. Ce dysfonctionnement est causé par l'absence de l'enzyme aldolase B. Il en résulte des hypoglycémies légères à graves.
L'intolérance au fructose intestinale, généralement appelée malabsorption du fructose, est beaucoup plus fréquente. Environ 30 à 40% des la population en est atteinte. Il s'agit dans ce cas d'un déficit du transporteur, la protéine GLUT-5. Celle-ci transporte normalement le fructose au travers de la muqueuse intestinale En cas de malabsorption du fructose, ce transport ne s'effectue pas et le fructose arrive dans le gros intestin où il provoque des douleurs telles que ballonnements, maux de ventre et diarrhées. La thérapie de la malabsorption du fructose réside dans une alimentation pauvre en fructose, les limites de tolérance individuelles étant très variables. Il faut éviter par ailleurs les succédanés du sucre sorbitol, mannitol et xylitol car ils contrarient en plus l'absorption du fructose. Les études montrent que les produits alimentaires qui contiennent plus de glucose que de fructose sont mieux assimilés Des listes d'aliments autorisés existent à cet effet.

La possibilité d'une relation existe entre les deux maladies du tractus gastro-intestinal que sont la cœliaque et l'intolérance héréditaire au fructose. Des examens ont montré que l'apparition de la cœliaque chez les personnes souffrant d'intolérance héréditaire au fructose était plus fréquente (>10%) que dans le reste de la population.