Qu’est-ce que l’allergie au blé ?

Qu’est-ce que l’allergie au blé ?

L’allergie au blé est la réponse immunologique excessive du corps à l’ingestion de blé.

L’allergie au blé peut prendre plusieurs formes. Contrairement à l’allergie aux graminées, ce n’est pas le pollen de blé qui déclenche l’allergie, mais plutôt les protéines du blé. En particulier durant l’enfance, le blé est l’un des plus importants allergènes. Cependant, dans de nombreux cas, l’allergie au blé se résorbe d’elle-même au moment où l’enfant entre à l’école. Les allergies au blé à l’âge adulte ont tendance à durer, et sont déclenchés uniquement en lien avec un effort physique (anaphylaxie au blé induite par l’effort,) ou sous la forme de l’asthme du boulanger, qui est déclenché lorsque les personnes inhalent les allergènes de la farine de blé. 

Symptômes de l’allergie au blé

Article3064_Allergie au ble.jpg

Les symptômes annonciateurs d’une allergie au blé touchent la peau et l’appareil respiratoire, souvent immédiatement après les repas. L’allergie au blé peut également être cause d’indigestion, qui se déclenche à distance de la prise alimentaire.

Symptômes possibles :

  • Affectant la bouche, le nez, les yeux et la gorge : gonflements, démangeaisons, irritations
  • Affectant la peau : dermatite atopique ou urticaire
  • Affectant les poumons : détresse respiratoire, asthme ou asthme du boulanger
  • Affectant le système digestif : crampes, nausées, vomissements, ballonnements ou diarrhées

Diagnostiquer l’allergie au blé

Comme pour les autres allergies, les symptômes de l’allergie au blé devraient être consignés dans un journal alimentaire et de suivi des symptômes. L’étape suivante implique un dosage des anticorps spécifiques IgE et un test cutané. Si les symptômes sont semblables à ceux de la maladie cœliaque, c’est-à-dire si les symptômes tels que des crampes abdominales, diarrhées ou nausées se déclarent après ingestion de blé, il est important d’exclure la maladie cœliaque avant d’aller plus loin. Afin de ne pas fausser le diagnostic, il convient de ne pas passer à un régime sans blé ou sans gluten tant que le diagnostic n’a pas été posé.

Traitement de l’allergie au blé

Article3064_Allergie au ble 2.jpg

Le principal traitement de l’allergie au blé repose sur une exclusion alimentaire. Une fois que l’allergologue a diagnostiqué sans équivoque l’allergie au blé, vous devez éliminer le blé et les céréales de la même famille de votre régime alimentaire. Gardez en tête que le blé est caché dans de nombreux produits transformés où vous ne soupçonneriez pas d’en trouver. Par exemple, le pain de seigle peut aussi contenir du blé. Les produits sans gluten ne sont pas toujours sans blé, car ils peuvent contenir de l’amidon, qui ne convient pas aux personnes souffrant d’allergie au blé. Voilà pourquoi vous devez toujours lire l’étiquette avant tout achat, ou demander aux vendeurs la liste exacte des ingrédients.

Afin de vous assurer que votre régime alimentaire est équilibré malgré les changements introduits, et pour vous familiariser avec les alternatives culinaires existantes, il est conseillé de consulter un nutritionniste.

___________________________________________________________________________________________________________________________________

Vous êtes diététicien ou médecin spécialiste ? Vous trouverez plus d’informations détaillées au sujet de l’allergie au blé sur Dr. Schär Institute, la plateforme de référence pour les spécialistes de l’intolérance au gluten et le régime sans gluten.