Faire des courses quand on suit un régime sans gluten

Faire des courses quand on suit un régime sans gluten

Ce qu’il faut prendre en compte quand on fait des courses:

Acheter des aliments n’est pas si facile que ça pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque, d’une sensibilité au gluten/ au blé ou d’une allergie au blé ; il y a un vaste éventail de produits, mais avant chaque achat, les mêmes questions se posent : est-ce autorisé dans mon régime? Qu’est-ce que ce produit contient réellement?

Les informations et conseils suivants devraient t’aider :

Article3030_Einkaufen Junge Frau.jpg

  • Étudie bien l’étiquette
    Depuis fin 2014 , sur l'étiquette ,il est obligatoire d’indiquer et d'identifier de façon claire (en gras, en italique, souligné...) les 14 principaux allergènes (dont le gluten et le blé) contenus dans les produits alimentaires. Pour les denrées vendue "en vrac" cette obligation date d'avril 2015 mais les indications sont située à coté du produits, donc il faut bien regarder autour.

    C’est pourquoi, lire l’étiquette avant d’acheter un produit doit devenir un réflexe.

    Attention ! Les produits emballés avant fin 2014 peuvent toujours être vendus ; dans ce cas, les ingrédients contenant du gluten ou du blé ne sont pas indiqués sur l’étiquette !

    Il vaut donc mieux ne pas prendre le produit si tu ne connais pas l’un des ingrédients indiqués sur l’étiquette.
     

  • Que signifient d’ailleurs les termes « amidon », « amidon modifié », « sirop de glucose », « dextrose » et « maltodextrine » ?
    Si le terme « amidon » ou « amidon modifié » est indiqué sur l’étiquette, il s’agit d’amidon sans gluten ; depuis février 2000, selon la norme européenne, l’amidon contenant du gluten doit être déclaré.

    Par contre, les produits issus du blé, qui sont des sucres (sirop de glucose, dextrose et maltodextrine) sont exclus de l’étiquetage obligatoire, car dans ces produits,il n'y a plus de gluten.

Article3030_Obst Gemuse Supermarkt.jpg

  • Attention au "naturel"!
    D’une manière générale, plus un aliment est "naturel" ou "simple" (ex: un fruit), moins il y a de chances qu’il contienne du gluten ; et vice versa : plus il est transformé, plus il est possible qu’il contienne du gluten (car il y a plus d'ingrédients).

    Mais verifie quand même son étiquette!En effet un produits "simples" peut contenir du gluten comme par exemple une figue sèche qui est légèrement soupoudrée de farine de blé pour éviter qu'elle se colle aux autres.

  • Contamination à éviter !
    Même les produits qui ne contiennent a priori pas de gluten peuvent avoir subi une éventuelle contamination lors du procédé de fabrication ; notamment lorsqu’il s’agit de céréales, de farines, de pains ou pâtisseries sans gluten, des résidus de particules contenant du gluten peuvent s’immiscer.

    Lorsque l’emballage affiche les termes « sans gluten » ou « gluten-free » et/ou un épi barré , on peut être sûr qu’il s’agisse d’un produit sans gluten.
     

  • La même marque mais pas toujours le même produit
    Les produits avec le même nom de marque peuvent néanmoins contenir différents ingrédients en fonction du pays où ils sont fabriqués. C’est pourquoi, il faut que tu fasses attention lorsque tu achètes des produits, que tu connais déjà, à l’étranger; la règle est la même : Il faut étudier l’étiquette ou se renseigner auprès de l’association des personnes cœliaques du pays.
     
  • Emporte des listes de courses
    Pour faire des courses sans inquiétude, procure-toi la liste des produits sans gluten les plus courants qu’on trouve dans les magasins, et emporte-la pour faire tes courses. Dans de nombreux pays, ces listes sont disponibles auprès de l’association des personnes cœliaques du pays concerné. Par ex. en Allemagne auprès de la Deutschen Zöliakie Gesellschaft, en Autriche auprès de la Österreichischen Arbeitsgemeinschaft Zöliakie, en Italie auprès de l’Associazione Italiana Celiachia, en Grande-Bretagne auprès de la Coeliac UK, en Espagne auprès de la Federación de Asociaciones de Celíacos de Espana et en France auprès de l'AFDIAG.
     
  • Le plus sûr : nos produits
    Pour vraiment être sûr, le mieux est d’utiliser des produits fabiqués uniquement pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque et issus d’une fabrication rigoureusement contrôlée comme les produits de Schär.

Et pour les produits pharmaceutiques ?

Article3030_Medikamenten Supermarkt.jpg

  • Attention aux médicaments
    Comprimés, poudres ou dragées : beaucoup de médicaments et de produits de beauté utilisent le gluten  comme base amylacée. Mais aussi les gouttes pour les yeux et pour le nez peuvent contenir du gluten. En utilisant des gouttes pour le nez, du produit peut atterrir dans l’appareil digestif en passant par le pharynx. C’est pourquoi, il faut signaler au médecin sa maladie cœliaque ou son intolérance au gluten lorsqu’il prépare une ordonnance.

Une application smartphone : une aide simple lorsqu’on n’est pas chez soi

Sur GlutenfreeRoads, on trouve des supermarchés, des superettes, des magasins de produits biologiques ou spécialisés qui vendent nos produits - et dans le monde entier ! Lorsque tu n’es pas chez toi, télécharge l’application  pour savourer des repas sans gluten en toute tranquillité !