« Comment apprendre à cuisiner ? Où trouver des idées originales ? Facile ! Sur Internet ! »

« Comment apprendre à cuisiner ? Où trouver des idées originales ? Facile ! Sur Internet ! »

Grâce à Sonia Peronaci et à tous ses conseils malins, des millions de personnes ont appris à cuisiner sur le Web ou à rattraper in extremis une mayonnaise ou une pâte brisée ! À quoi est dû cet engouement massif ?

Peut-être à ses descriptions détaillées, à ses photos et à ses vidéos parlantes qui éclairent toutes les étapes de préparation, même les plus délicates, et qui encouragent même les plus timorés à se mettre à la cuisine, et même à se lancer dans des plats compliqués ? Peut-être à ses anecdotes, à ses témoignages, à ses récits sur l’origine de tel ou tel plat, sur tel ou tel ingrédient, sur tel ou tel pays ? Une chose est sûre : Sonia adore cuisiner et sa passion est contagieuse ! En parcourant ses recettes, on est pris d’une irrésistible envie de nouer son tablier et de mitonner de bons petits plats... sans gluten.

Déconnecter et savourer

Pour de nombreux cuisiniers amateurs, faire la cuisine est un plaisir qui vaut bien celui de la dégustation. Et on les comprend. Quoi de plus agréable que de gâter ses proches en leur préparant de savoureux mets et de se régaler en famille ou entre amis ? Quand on sait qu’on peut se fier à ses recettes, on n’hésite plus à déployer sa créativité.

Cela vaut aussi pour Sonia Peronaci. Même après 8 à 10 heures de travail dans sa cuisine de pro, elle a une botte secrète. Sa recette personnelle pour se détendre et se faire plaisir ? Cuisiner ! Quand elle est chez elle aux fourneaux, elle oublie tous ses soucis de la journée et laisse libre cours à sa créativité pour régaler sa famille. La vraie passion ne connaît pas d’horaires de bureau !

Tarte aux fraises sans gluten ni lactose

Article3001_Crostata Sonia Peronaccci

Pour un moule à tarte de 24 cm :
200 g de farine de riz complet, 80 g de farine de maïs fine, 70 g de farine de tapioca, 200 g de margarine biologique, 6 jaunes d’oeufs (de taille moyenne), 120 g de sucre, 6 g de gomme xanthane, 1 gousse de vanille

Pour la garniture :
700 g de confiture de fraises

À badigeonner :
1 œuf

Préparation :

Préparer la pâte sablée sans gluten et sans lactose comme suit : mélanger les ingrédients secs (farines de riz, de tapioca et de maïs, sucre et gomme xanthane) au robot. Ajouter la margarine froide coupée en dés et pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte friable.

Incorporer toute la pulpe d’une gousse de vanille ainsi que les jaunes d’œufs et pétrir de nouveau l’ensemble jusqu’à ce que la pâte prenne du volume. Déposer la pâte sur le plan de travail fariné et pétrir à la main.

Sans trop travailler la pâte, la façonner rapidement en une boule compacte et emballer celle-ci dans du film alimentaire. Laisser reposer au réfrigérateur pendant au moins une heure. Ce temps écoulé, replacer la pâte sur le plan de travail fariné et l’abaisser jusqu’à une épaisseur de quelques millimètres.

Enrouler ensuite la pâte sur le rouleau à pâtisserie pour pouvoir l’étaler plus simplement dans le moule. Couper les excédents de pâte sur les bords (les conserver pour les croisillons !) et piquer tout le fond de tarte avec une fourchette. Répartir la confiture dessus de façon homogène.

Abaisser de nouveau les restes de pâte et découper des bandes à l’aide d’une roulette. Disposer ces bandes sur la tarte en croisillons (selon la méthode traditionnelle) ou au gré de vos envies.

Battre l’œuf avec soin et en badigeonner les croisillons et le rebord de la pâte à l’aide d’un pinceau de cuisine. Cuire la tarte dans un four statique préchauffé à 180 °C pendant 40 minutes. Laisser refroidir un peu la tarte - c’est prêt !

Conservation :

La tarte se conserve quelques jours sous une cloche en verre. La congélation est déconseillée. Si nécessaire, il est possible de congeler la boule de pâte sablée pour l’utiliser ultérieurement, selon les besoins.