L’avoine, partons sur les traces d’une céréale sous-estimée

L’avoine, partons sur les traces d’une céréale sous-estimée

L’avoine, partons sur les traces d’une céréale sous-estimée.

L’avoine, longtemps a été ignorée dans l’alimentation sans gluten.
Pourtant des études scientifiques et des experts en maladie cœliaque sont arrivés à la conclusion, que l’avoine, en quantités contrôlées est un précieux complément de la diététique sans gluten. Cette céréale est riche en nutriments, saine et savoureuse

Depuis des centaines d’années, l’avoine constitue un élément important de l’alimentation en Europe centrale. Au Moyen-Age, elle était la céréale la plus répandue. Aujourd’hui l’avoine est en passe de regagner ses lettres de noblesse. Les personnes conscientes de la nécessité d’une alimentation saine mettent l’avoine à leur menu, les sportifs en particulier la privilégient. Dans l’alimentation sans gluten, l’avoine apporte de la variété et joue le rôle de complément alimentaire. L’avoine du genre Avena est savoureuse sous la forme de flocons, de bouillie, de gruau et de son d’avoine. Les graines d’avoine, très saines, entrent aussi dans la réalisation de pain, de viennoiseries, de biscuits secs, ils en améliorent le goût tout en procurant beaucoup du nutriments naturels.

De précieuses qualités

Article3026_Hafer Haferflocken in Jutesack

Outre sa teneur en vitamines B, zinc, fer, magnésium, protéines et acides gras polyinsaturés, l’avoine est riche en fibres solubles. En raison de cette très forte richesse en fibres, elle procure un sentiment de satiété important et facilite le transit intestinal. Cette céréale est riche en bêta-glucane qui fait baisser le taux de cholestérol et réduit par conséquent le risque de maladies cardio-vasculaires. Sa teneur en acide oléique et en acide linoléique est importante pour les fonctions de certains organes comme le cerveau ou la rétine, et prévient les maladies cardiaques.

Rencontre des experts

Article3026_Hafer in Labor

C’est pour toutes ces raisons que l’équipe de recherche et développement de Dr. Schär se penche avec attention depuis dix ans déjà sur les atouts de l’avoine. A l’occasion de ces dix ans de recherche, scientifiques, médecins et représentants des associations de personnes coeliaques en provenance de différents pays européens se sont retrouvés lors d’un symposium pour parler notamment de l’intégration future de l’avoine dans l’alimentation sans gluten. “Au niveau technologique l’avoine présente des ressemblances avec d’autres sortes de céréales sans gluten, comme le riz ou le maïs par exemple”, nous explique Virna Cerne qui dirige le département de recherche et de développement de Dr. Schär à Trieste (Italie). Utiliser l’avoine signifie un enrichissement énorme dans la fabrication de produits sans gluten. Constat que confirme Elisabeth Cadiou, expert en nutrition chez Schär. “L’avoine élargit la palette des céréales que les fabricants utilisent dans la production d’aliments sans gluten.”Outre ses avantages nutritionnels, l’avoine avec son agréable note de muesli peut arrondir gustativement certains aliments. Les pains à base de farine d’avoine ressemblent au niveau du goût au pain fait avec de la farine de blé et sont croustillants à souhait. Les petits biscuits secs faits à la farine d’avoine ont plus de croquant.

Sans risque, des champs jusqu’à notre table

Article3026_Porridge Haferbrei in Schuessel

La condition sine qua non pour consommer l’avoine en toute quiétude dans le cas d’intolérance au gluten, est la provenance de l’avoine. L’avoine est naturellement exempte de gluten, toutefois dans les cultures et la chaîne d’approvisionnement usuelles, il arrive qu’il y ait des traces de céréales avec gluten. “Il est important que l’avoine ne soit pas contaminée, puisqu’elle est stigmatisée sans gluten”, nous explique Elisabeth Cadiou. Selon le modèle développé dans les pays d’Europe du Nord, la contamination est évitée grâce à des contrôles de tout le processus de traitement de technologie alimentaire. De cette façon, dès le début l’avoine reste strictement séparée du blé, du seigle et de l’orge, et peut vraiment être vendue en qualité d’avoine non contaminée (sans gluten) dans le secteur de l’alimentation sans gluten. Ces produits à base d’avoine ont un taux de gluten inférieur à celui prescrit par la loi de 20 parties par million (ppm). L’avoine utilisée par Schär est aussi fiable : “Afin d’être assurés que l’avoine est absolument exempte de toute contamination, nous contrôlons les cultures en plein champ et effectuons des audits dans les moulins à céréales. De plus, nous avons recours à toute une batterie d’analyses adaptées”, nous explique Virna Cerne.

Confirmé par la recherche scientifique

Article3026_Hafer Aehre und Flocken

Les connaissances scientifiques actuelles vont dans le sens de l’utilisation de l’avoine pour la production d’aliments sans gluten. Différentes études cliniques justifient que l’avoine n’a pas d’effet négatif sur les personnes intolérantes au gluten et que l’avoine cultivée et traitée dans des conditions spécifiques, est supportée jusqu’à 50 grammes par jour sans symptômes d’intolérance par les patients. D’ailleurs dans certains pays comme le Canada, les USA et la Suède, l’avoine fait partie intégrante de l’alimentation sans gluten. La Commission européenne a depuis 2009 inscrit l’avoine sur sa liste des ingrédients entrant dans la fabrication de produits alimentaires sans gluten ! Il existe un petit groupe de cœliaques qui ne supporte pas l’avoine, même celle qui est absolument vierge de tout gluten. Les troubles qui peuvent surgir au début de la consommation d’avoine, ne sont pas forcément à mettre sur le compte d’une réaction immunologique. Les symptômes comme les maux de ventre et les flatulences peuvent êtres dus à la haute teneur en fibres de l’avoine. La quantité consommée devrait donc être augmentée au fur et à mesure. Mais si les symptômes persistent, il faut consulter un médecin.   

Le futur sans gluten, une histoire de tradition

Article3026_Frau haelt Hafer in Hand

Schär développe des produits sans gluten depuis plus de 30 ans maintenant et travaille sans relâche à l’amélioration des produits, dans le respect de technologies répondant aux normes de sécurité les plus strictes.

C’est en 2003 que Dr. Schär implanta dans l’Area Science Park, pôle technologique et scientifique mondialement connu implanté à Trieste, un département de technologie hautement spécialisé, qui s’occupe exclusivement de l’innovation en matière de produits et de la recherche de nouvelles matières brutes, telle que l’avoine.

“Nous veillons à ce que la chaîne d’approvisionnement sans gluten, du champ jusqu’au moulin, soit absolument sûre.”
Virna Cerne

En Scandinavie l’avoine est intégrée depuis des années déjà dans l’agriculture et dans l’alimentation des malades cœliaques. Le Comité médical de la Société finlandaise de maladie cœliaque a déjà donné en 1997, le feu vert à l’avoine dans l’alimentation sans gluten destinée aux adultes.

353 calories pour 100 g – ceci fait de l’avoine, la parfaite alimentation du sportif

La Russie est le plus grand producteur d’avoine au monde. En 2013, 4,9 millions de tonnes ont été plantées, cela représente 21 % de la production totale d’avoine.

50 g c’est la quantité d’avoine que la plupart des malades cœliaques supportent par jour.

Presque 12% c’est le taux de protéines contenu dans l’avoine. Bien plus que dans d’autres céréales

Intolérance à l’Avenine
L’avoine contient des prolamines incluant l’Avenine, dont les chaînes polypeptidiques rappellent les céréales avec gluten. Un faible pourcentage de malades cœliaques peut réagir ..

Nos matières premières